Atrás

3ª Universidad del Notariado Mundial, Roma, Italia, 15-19 de septiembre de 2014

Notas de prensa

3ª Universidad del Notariado Mundial, Roma, Italia, 15-19 de septiembre de 2014

20/09/2014

Rapport de synthèse de la 3ème Université du Notariat Mondial, Rome, du 15 au 19 septembre 2014

L’Université du Notariat Mondial 2014 en quelques chiffres

  • 3ème édition
  • 77 Etudiants de 38 nationalités différentes
  • 20 professeurs de 13 nationalités différentes
  • 2 langues d’enseignements
  • 3 conférences
  • 6 cours

L’Université du Notariat Mondial – brefs rappels

L’université du Notariat Mondial (UNM), créé par l’UINL à l’initiative du Président Jean-Paul DECORPS et édité pour la première fois en 2012, permet aux notaires de demain, par une formation théorique de qualité et des échanges avec des praticiens, d’avoir une première vision globale, grâce au réseau mondial du Notariat, du rôle que cette profession doit jouer au service de nos sociétés modernes.

En effet, l’UINL a souhaité être un acteur important de la formation notariale et c’est ainsi qu’elle réunit chaque année de nouveaux étudiants autour d’une Université du Notariat Mondial, une fois à Rome (siège administratif) et une fois à Buenos Aires (siège juridique), d’une durée d’environ une semaine.

La formation inclue des cours en salle de classe, des visites institutionnelles et des rencontres avec les professionnels du pays.

Pour favoriser l’interaction entre les étudiants, les modules d’enseignements suivent un format prédéfini : animé par un binôme professeur universitaire/notaire, chaque session s’effectue selon deux axes, un rappel des notions de base puis une mise en situation pratique et une réflexion comparée.

L’objectif est de favoriser les échanges internationaux des futurs et jeunes notaires et de leur faire prendre conscience de la mondialisation des relations juridiques. Aussi, cette formation s’adresse aux étudiants en droit notarial, candidats notaires, notaires stagiaires ou jeunes notaires à qui les cours sont offerts par l’UINL. Les participants prennent donc seulement à leur charge les frais de voyage et de séjour (avec, dès que possible, l’aide de leur Notaire employeur ou de leur Notariat national).

Les enseignements 2014

Suite aux observations des étudiants des précédentes éditions, ont été intégrées cette année à l’Université deux jours de conférences communes avec traduction simultanée, permettant à tous les étudiants, anglophones et francophones de se retrouver dans une salle unique pour la première et dernière journée de l’Université.

Conférence commune :

L’Utilité sociale du notaire au service du citoyen et au service de l’Etat

Jean-Paul DECORPS, Président honoraire UINL (France)

Rajendra DASSYNE, Secrétaire de l’UINL (Ile Maurice)

L’importance de la formation

Michel GRIMALDI (France)

Exemples pratiques : Titrement et Circulation des actes (inclus : Sceau Notarial de Sécurité)

Antonio IOLI (Italie)

Franco SALERNO (Italie)

Rajendra DASSYNE (Ile Maurice)

Nigel READY (Royaume-Uni)

L’objectif de cette journée de Conférence était de faire prendre conscience aux jeunes notaires de leur rôle, de leur utilité dans la société, tant par le biais de leurs compétences traditionnelles que par les innovations dont ils peuvent être les moteurs.

Déontologie et Authenticité : les piliers de la profession notariale

Classe FR :

Juan Ignacio GOMEZA VILLA (Espagne)

Michel GRIMALDI (France)

Classe ENG :

Juan Ignacio GOMEZA VILLA (Espagne)

Pierluigi SCALAMOGNA (Italie)

Droit de l’immobilier : copropriété et vente en l’état futur

Classe FR :

Pierre BECQUE (France)

Marc GELEIJNS (Pays-Bas)

Classe ENG :

Rajendra DASSYNE (Ile Maurice)

Marc GELEIJNS (Pays-Bas)

Succession : Recherches Généalogiques/Droit comparé cf. réserve héréditaire/Règlement européen

Classe FR et ENG :

Michael BECKER (Allemagne)

Stéphane PANTANACCE (Coutot-Roerhig, France)

Nigel READY (Royaume-Uni)

Le Notaire et le couple : mariage, divorce, adoption, partenariat

Classe FR et ENG :

Mircea BOB (Roumanie)

Igor MEDVEDEV (Russie)

Droit des sociétés : évolutions législatives, rôle du notaire (constitution, fonctionnement, modification)

Classe FR et ENG :

Luc WEYTS (Belgique)

Nigel READY (Royaume-Uni)

La protection des personnes vulnérables : incapacité et mandat de protection

Classe FR et ENG :

Christine MORIN (Québec)

Pedro CARRION (Espagne)

Conférence commune : l’UINL – Présentation du réseau mondial et de ses activités dans le monde

Michel MERLOTTI (Suisse)

Abdelhamid ACHITE-HENNI (Algérie)

Lionel GALLIEZ (France)

Cette dernière Conférence a permis de présenter aux étudiants l’organisation de l’UINL et ses nombreuses activités, par le biais de ses commissions, groupes de travail, etc.

Les visites organisées

A l’occasion de leur venue à Rome, les étudiants ont pu découvrir :

  • L’Ecole du Notariat de Rome
  • Le Conseil National du Notariat Italien
  • Notartel, l’organisme en charge du numérique notarial
  • 3 Etudes Notariales italiennes (Me IOLI, Me RAMONDELLI, et Me VARLESE)
  • La Cour de Cassation

Forum de fin de formation

Comme il est maintenant devenu traditionnel, un forum de réflexions conclusives sur l’Université du Notariat Mondial s’est tenu le Vendredi 19 septembre 2014, juste avant la cérémonie de clôture.

Ce débat a pour objectif de permettre aux prochaines éditions de bénéficier des améliorations suggérées par les promotions précédentes.

Cette année, les points suivants ont été soulevés :

Logement :

Comme chaque année, les étudiants regrettent de ne pas avoir de lieux communs de logement. Malheureusement, nous leur avons précisé qu’aucune résidence de taille suffisante n’était prête à les accueillir, en tout cas à Rome. Par ailleurs, il a été rappelé que le logement étant à la charge de chaque étudiant, il restait opportun de proposer une gamme de tarifs répondant aux impératifs de chacun.

Programme social :

Les Etudiants ont tous plébiscité le programme social comme bon moyen de faire connaissance et de découvrir Rome sous un angle différent.

Frais d’inscription :

Beaucoup d’étudiants sont venus par leur propre moyen, sans l’aide financière de leur Notariat.

Certains ont été aidés partiellement et d’autres ont vu leur voyage et frais sur place entièrement pris en compte par leur notariat.

Conférences collectives :

Le nouveau schéma adopté depuis la dernière Université, à savoir une conférence commune d’ouverture et une conférence commune de clôture a été bien accueilli par les Etudiants.

Il a cependant été rappelé l’importance dans ce cadre d’avoir des intervenants dans différentes langues (pour que ce ne soit pas toujours les mêmes personnes qui aient besoin de la traduction simultanée) et d’avoir des interprètes de qualité.

Cours/Ateliers :

Les cours, traités comme des ateliers interactifs ont eu beaucoup de succès. Le dialogue professeur/étudiants mais également étudiants/étudiants a été instauré par ce biais.

En revanche, il a souvent été reproché la trop forte densité des cours et un étudiant a proposé de diviser les séances en plusieurs petits ateliers.

Nombre de participants :

Il est très clair que les Etudiants qui ont participé à l’évènement en ont cerné le côté original, par rapport à un séminaire de formation classique. Ils sont une majorité à exprimer le souhait que le nombre de participant reste limité pour plusieurs raisons :

  • D’une part, cela confirme le caractère hautement selectif de cette formation ;
  • D’autre part, cela permet de conserver une interactivité maximale entre les intervenants
  • Enfin, si l’on permet à plus de personnes d’intégrer cette formation, le lien social fort créé entre les étudiants sera affaibli.

Il a été proposé de mettre en place un système de liste d’attente pour pouvoir répondre aux nombreuses demandes de participation d’une année sur l’autre.

Sur le fond :

Les participants soulignent à nouveau qu’ils préfèrent les cours interactifs, où l’on compare les systèmes juridiques, plutôt que les cours théoriques sur le droit national d’un seul pays.

Les supports powerpoint sont très demandés.

Avoir des intervenants s’exprimant parfaitement dans la langue de cours et de manière très claire est impératif.

En conclusion, il semble qu’après trois éditions, l’Université a acquis son format idéal, avec d’une part des conférences communes et d’autre part des ateliers interactifs, pour un nombre limité d’étudiants provenant d’un nombre maximum de pays.

La cérémonie de clôture

Lors de la cérémonie de clôture, les étudiants ont pu recevoir leur certificat de participation à la troisième Edition de l’Université du Notariat Mondial.

Un cocktail de fin d’Université leur a été proposé et ils ont pu à cette occasion discuter avec leurs professeurs et partager leurs derniers moments réunis.

Les avis des étudiants (Extraits des questionnaires de fin de formation) :

« Très bonne organisation. »

« Les cours ont été enrichissants. »

« Des classes très interactives qui aident à avoir une ambiance participative. »

« Merci pour une très belle expérience. »

«  Les thèmes exposés étaient très pertinents. »

« Excellente initiative. »

« Une équipe très disponible, accueillante et professionnelle. »

« Caractère interactif des cours ayant permis à chaque participant d’intervenir et d’enrichir leurs connaissances en droit international. »

«  Tout est fait pour que les participants nouent des liens. »

«  Il est important de maintenir des cours de petite classe (maximum 35 personnes)

« En ce qui concerne l’Afrique je souhaiterai que soient invités des notaires africains pour un droit comparé mondial. »

«  Programme trop chargé. »

«  Pas de cours après 18h30 ! »

« Il faut éviter de trop concentrer le cours sur un droit national. »

« Une après-midi libre pour visiter la ville serait bienvenue. »

Et ensuite ? L’adhésion à l’association des élèves de l’UNM

L’association des élèves de l’Université, appelée Alumni Association, regroupe tous les participants aux éditions de l’Université du Notariat Mondial de l’UINL,  à Rome et à Buenos Aires. 

Elle permet aux jeunes notaires à travers le monde de conserver les liens solides tissés les lors des cours et de renforcer le Réseau Mondial de Notariat.

Seuls les personnes ayant cumulativement suivi des cours lors d’une édition de l’Université Mondiale du Notariat et réglé leur cotisation annuelle d’Adhérent Individuel de l’UINL peuvent en devenir membre.

  1. L’association dispose d’un onglet dédié sur le site web de l’UINL

Un fois adhérent, il est possible de consulter :

  • L’annuaire et le trombinoscope
  • Le recueil de CV
  • La liste des Elèves par langues parlées
  • Les offres ou demandes de stages internationaux
  • La revue juridique des Elèves
  1. La Revue Juridique

Tous les deux mois, deux volontaires rédigent ensemble une étude comparative sur un thème juridique donné.  Chaque article est publié sur le site de l’Union et consultable par tous les adhérents individuels.

  1. L’Association dispose d’un groupe Facebook

Cette page Facebook permet à tous les membres de poster, de manière anecdotique, des photos, citations ou articles qu’ils souhaitent partager avec l’ensemble du groupe.

  1. Organisation d’un week-end Alumni chaque année

Chaque année et sur 3 jours, une rencontre est organisée par des volontaires de l’association.
Lors de ce week-end, les membres peuvent alors découvrir les institutions notariales de la ville et ses sites touristiques, tout en participant à une conférence-débat sur un thème juridique d’actualité.

Le premier week-end Alumni s’est tenu à Rome, en amont de la troisième Université, du 13 au 15 septembre 2014.

Après différentes promenades touristiques dans Rome, les Alumni ont rencontré lors du Cocktail d’ouverture de la troisième Université, Dimanche 14 septembre, les nouveaux étudiants et leur ont fait part de leur expérience.

Ils ont ensuite partager un diner avec le parrain du premier Week-end Alumni, le Président honoraire Jean-Paul DECORPS.

Lundi 15 septembre, ils ont participé avec les étudiants 2014 à la Conférence commune sur l’Utilité sociale du Notaire envers le citoyen et envers l’Etat.

Ce premier Week-end Alumni a réuni 10 anciens élèves des Editions 2012 et 2013. Tous ont été ravis et souhaitent renouveler l’expérience.

Le prochain week-end se tiendra à Mendoza (Argentine), du 23 au 25 octobre 2014.

Lisbonne est proposé pour 2015 ; l’Ile Maurice également, etc.

Comme l’avait écrit le Professeur Michel GRIMALDI, « L’Université est bien partie ! »

Atrás

Folleto

  • Comparte esta página